Animations

A chaque stand, son univers, ses découvertes!

Tels ces spécialistes:
Pépiniéristes, Collectionneurs, Producteurs,
les Bulbes de Paul Geens, le détenteur des Plantes d’eau de Julien Baussay,
ce collectionneur d’Iris, Jean-pierre Guemappe, sans oublier le pape des
Plantes Australes, Marc Levanoye et tant d’autres passionnés à la main verte
qui prendront plaisir à guider et à conseiller dans ses choix le Novice comme le Jardinier.

Les Arts du Jardin:
Le Jardin n’échappe pas aux tendances:Créateurs, Sculpteurs, Accessoires Décoratifs… Les tables aquavégétales d’Esprit Vert, jeunes créateurs , Prix de la Presse 2017, St Jean de Beauregard, Umeko, rencontre d’une Céramiste Christine Brückner et d’une Botaniste Sabine Muller et tant d’autres à découvrir lors de ce rendez-vous.

Le Parfum:

Animation sur le stand Yves ROCHER sur le parfum, par Joël Klustch, Responsable du Jardin Botanique, le samedi et dimanche de 10 h à 18 h.

  • Tables de senteurs : Atelier, les visiteurs participent à découvrir et à reconnaîtrent les notes de tête, de coeur et de fond.
  • Testeurs de senteurs afin de reconnaître une huile essentielle de plante à l’aide de mouillettes.
  • Présentation d’une collection de Pélargoniums.

LE JARDIN BOTANIQUE YVES ROCHER Voyage initiatique, expérience des sens

Sur les hauteurs de La Gacilly, au cœur de la Bretagne, le Jardin Botanique Yves Rocher transporte aux sources de l’expertise de la Marque, et nous conte l’histoire commune des Hommes et du Végétal. C’est un lieu de flânerie, un véritable voyage sensoriel à la découverte de ses 1 500 espèces, dont les pélargoniums délicieusement odorants, les plantes de la cosmétique et de la parfumerie, ses collections ethnobotaniques et exotiques, sa collection nationale d’Armoises (CCVS*), son arboretum et sa bambouseraie…

Agréé “Jardin Botanique de France et des pays francophones“ (JBF) et adhérent du Botanic Gardens Conservation International, le Jardin Botanique Yves Rocher est aussi un Refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et un Jardin Hôte (sous l’égide du Conservatoire Botanique National de Brest) qui accueille les espèces menacées ou en voie d’extinction. Une centaine d’espèces fortement menacées y sont actuellement présentées.

Ouvert toute l’année en visites libres et gratuites (attrait modéré en saison hivernale). Visites guidées thématiques en période estivale : la Cosmétique Végétale® Yves Rocher, Voyage au Cœur du Végétal, Rencontres avec les experts botanistes et agronomes, Ateliers Biodiversité… Programme détaillé et horaires sur www.jardinbotanique-yvesrocher.fr 

Conférences

  • « Les Plantes Parfumées » par Philippe Bonduel,
    Journaliste, Auteur, Traducteur, passionné par le jardin,grand connaisseur des plantes, il écrit pour de nombreux magazines. Auteur de nombreux livres sur le jardin…
    Le Thème abordé lors de cette conférence:Le Parfum au Jardin.

    Les plantes, rappelons-le, et même si elles ont été relayées aujourd’hui par la chimie, avec plus ou moins de bonheur, sont la base de plus de 90 % de nos eaux de toilette. Généralement portées par les fleurs, mais également les bois et les feuillages, on peut percevoir leurs senteurs d’un bout de l’année à l’autre, y compris sous nos climats, avec un choix végétal judicieux. Mais ne vous y trompez pas: composer un jardin d’odeurs est affaire de doigté, pour éviter la cacophonie et l’écoeurement et mettre le mieux en valeur les parfums les plus subtils comme les plus capiteux.
    Texte de Philippe Bonduel.

Dédicace et Signature d’Auteur:

  • Philippe Bonduel signe son livre « Fragantissima »
    Le Guide des Plantes Parfumées édité chez Ulmer, sur le stand La Librairie.
    En vieux loup des Jardins et fin Botaniste, il a sélectionné 200 plantes…

Les Gallina’c

Par l’Association « L’Eure du Terroir ». Exposition vivante et colorée de Gallinacés, Volière géante, un Musée Conservatoire Avicole, un Poulailler Mobile. Découverte d’une très grande diversité de poules de tous horizons.

La Librairie

La librairie de la Fête des Plantes proposera de nombreux ouvrages traitant du jardin, de l’horticulture ou  du végétal au sens large, une littérature horticole de qualité et destinée au grand public sera proposé pendant ces deux jours.

Les Prix

  • Le « Prix de Bagnoles de l’Orne » présidé par James Priest, ex-chef-jardinier de grands et prestigieux domaines, avec la présence exceptionnelle de Philippe Bonduel, journaliste et auteur, de Marianne Lavillonnière rédactrice en chef de « L’Art des Jardins et du Paysage » et de Martine Pioline, inspectrice des sites et paysages, et de Claude Gasnier, jardinier.
  • Le Prix « Coup de Cœur » attribué par le comité de « Entre Ville Et Jardin ».
  • Le Prix Sélection « Autour du Jardin » attribué par un jury éclectique présidé par  Rosenn Lepage journaliste et auteur de nombreux ouvrage sur le jardin, Pierre Fernandes, journaliste et photographe de jardins, Christelle Guibert, CRT de Normandie, David Nunes, graphiste.

Spectacle Musical Déambulatoire

Spectacle déambulatoire « Jazz Manouche » par le quartet Mazarski, violon, guitares et contrebasse.

Animation pour enfants

« Mon Petit Herbier », Animation pour les enfants de 5 à 12 ans, avec des ateliers de peinture, animée, par Corinne Hoorelbeke, Métiers des Arts à Paris.

Le Jardin éphémère

Le jardin éphémère conçu et réalisé, par James Priest, parrain de la manifestation, depuis sa création. C’est un jardin du marché, élaboré grâce au coup de cœur, aux gourmandises de notre expert et constitué avec les végétaux glanés au fil des stands.

James Priest

Interview de James PRIEST,
Un jardinier anglais œuvre dans les grands domaines français.

 

« Que dit le jardinier anglais sur le parfum au jardin ? » 

Formé à l’École des jardins botaniques royaux de Kew, en Angleterre James Priest a construit sa carrière en France en qualité de chef jardinier de grands et prestigieux domaines : chez les Rothschild à Royaumont, puis dans la propriété d’un grand banquier français dans les environs de Rambouillet et, ces six dernières années, à la fondation Claude Monet à Giverny. Spécialiste du jardin anglais et du jardin impressionniste, nous l’avons questionné sur le parfin au jardin, lui demandant de nous imaginer le patron d’un massif, que l’on retrouvera à Bagnoles de l’Orne, lors de la fête des plantes. L’un des deux jardins éphémères, ou « jardin du marché », conçu sur place et devant les visiteurs, à partir des plantes prélevées sur les stands des pépiniéristes présents.

Les Parfums toute au longue de l’année
Planter un jardin pour le parfum mérite un peu de réflexion. C’est, comme quand, on sort de la maison, on ne met pas du parfum sans penser à s’habiller et dans un jardin  – c’est pareil. Il  faut d’abord penser structure pour son  jardin et le parfum viendra par la suite.
Il est possible d’avoir du parfum dans le jardin tout au long de l’année sauf aux périodes de grand froid.  
A l’automne, j’adore chercher d’où vient ce délicieux parfum qui embaume les jardins en cette fin d’année – les fleurs sont discrètes et presque cachées dans les feuilles du Chalef Eleagnus x ebingei mais son parfum est puissant et très présent.
Les Parfums toute au longue de l’année.
Le Chalef à l’automne, rempli l’air du jardin de son parfum sucré mais délicat – un délice tout comme leSarcococca hookeriana pendant l’hiver, les journées de douceur, Jasmin d’hiver avec ses pétales jaunes clairs brave le froid pour lâcher son parfum subtile pour ceux qui passent tout prés de lui et Viburnum X bodnantenseest le premier de son genre à dégainer souvent sous les flocons de neige.
Au printemps – ceux-sont tous les Viburnums qui se battent entre eux pour la couronne de la plus forte entre V. burkwoodii, V. carlesii et V. carlecephalum, la lutte est impitoyable.
Suite aux Syringas vulgaris cvs dans toute ses couleurs ainsi que des Syringas, espèces aux fleurs plus petites et plus naturelles mais aussi puissantes en parfum – je les aimes tous. 
Les Glycines fleurissent au même moment et planter sur une maison juste  sous une fenêtre ouverte, l’odeur dans la maison est si agréable surtout  le Wisteria de Chine Bleu qui refleurit bien en été. Chèvrefeuilles d’été, Jasmin officinale, Tachelospermum (faux jasmin ) tous méritent une place sur un mur ou dans une cour où l’on passe à côté tous les jours.
 
Que dire des roses, les anciennes très parfumées ( Mme Isaac Pereire, Zéphyrine Drouhin, Mme Pierre Oger) ou celles plus modernes de Meilland (André le Nôtre)  et Austin ( Golden Celebration, Munstead Wood, Abraham Derby), qui retrouvent les parfums d’autrefois mais souvent avec une meilleure résistance aux maladies et plus remontantes que les anciennes. 
Les lavandes au bord de l’allée  qu’on frotte pour monter à la maison…

 

Voir la page programme

Publicités